J'ai testé : Yoga à 6.am puis Dance Party jusqu'à 9.30 (Daybreaker)

Bonjour les Nekos!

Aujourd'hui je vais vous parler d'un concept assez particulier: "Daybreaker". Il s'agit de commencer sa journée avec énergie et positive attitude, avec une heure de yoga suivi d'une à deux heures de danse  (comme une rave party sans la drogue mais avec des smoothies et du Kombucha). Lorsque j'ai reçu l'invitation : 6h du mat à être quelque part pour faire du Yoga puis de 7h à 9h se déchaîner sur un dance floor. Je me suis posé la question si c'était une blague. Tout le monde sait que je suis un gros chat réincarné en être humain. J'ai réussi à convaincre un pote de venir avec moi (coucou Ben!) et on s'est lancé dans l'aventure Yoga + DanceFloor Party à 6h du matin. Voici le programme qu'on a eu:

Dawn Mauricio —  professeure de yoga énergisant
DJ Don Mescal — aux platines
Brass Mob — les cuivres funky
Elliott LaRue — l'animateur
X-Wam — beatboxer de malade
Productions Kalabante — pour la danse et les acrobaties africaines 

(Les photos viennent de Daybreaker, mon iphone n'a pas aimé le manque de lumière)

(Séance Yoga avec Dawn Mauricio, je suis celle au tshirt jaune fluo en arrière, hihi)

Ce concept a été crée par Radha et Brimer. J'ai d'ailleurs rencontré Radha, un petit bout de femme super énergétique, généreuse et adorable. Elle est originaire de Montréal et n'hésite pas à prendre toute le monde dans ses bras. Totalement bilingue, elle n'a arrêté de nous remercier d'être venus faire l'expérience Daybreaker. L'intérêt de Daybreaker est de créer une communauté qui s'entraide , sans jugement qui prend son énergie grâce à la positive attitude et surtout en commençant la journée de façon fun.  



(Radha, la fondatrice qui s'éclate sur le Dance Floor)


La qualité était au rendez-vous. La professeure de Yoga, Dawn Mauricio était super: agréable, drôle et relaxante. Ceci est un gros compliment, parce que je suis du genre grognonne le matin et j'avais pas encore pris de café encore. On a enchaîné avec de la musique "Feel Good" bien groovy par un DJ survolté. J'ai beaucoup le fait qu'il y ait des pauses spectacles, entre le Beatboxer, les danseurs africains etc, ça permettait de reprendre son souffle et d'être émerveillé(e) par tant de talents et de prouesses. Les gens étaient décontractés et avaient amené des accessoires (tutus néons, chapeaux, et tout le tralala). C'était du fun à l'état pur, sans jugement. Si ton move, c'est la danse des canards, et ben tu peux le faire et tout le monde kiffe! En discutant avec d'autres participants, je me suis rendue compte que Daybreaker est vraiment une nouvelle tendance pour un monde plus énergique et positive. Une américaine m'a dit qu'elle était contente d'avoir pu participer à celui de Montréal, elle avait loupé celui de New York. C'est pour dire...



Témoignage de mon pote Ben, suivez-le sur insta (@benfromparis) ou twitter (aussi @benfromparis)

 "J’étais invité à venir participer à une seance de yoga et je m’attendais pas du tout à ce que j’allais découvrir. L’experience Day Breaker à été pour moi un total blast. J’ai hate de retrouver cette communauté et à nouveau partager cette joie de bien commencer la journée en dansant avant d’aller travailler."


Verdict: Et ben, figurez-vous qu'après cette folle matinée, j'ai été de super bonne humeur toute la journée et surtout remplie d'énergie. J'ai beaucoup aimé l'expérience, partager ces moments fun et pêchus ont été inoubliables. Je vous recommande d'essayer Daybreaker au moins une fois dans votre vie. Un bon 10/10! 

Réjouissez-vous! Daybreaker revient à Montréal la semaine prochaine au Théâtre Fairmont le 27 juillet 2016 (billets en vente ici). Et autre bonne nouvelle: il y a d'autres évènements en grande première à Paris (Cocorico) et même à Shanghaï, vous pouvez même voter pour votre ville! Cliquez sur ce lien pour plus d'infos et autres villes à venir: http://www.daybreaker.com/world/

Et Vous, tenteriez-vous l'expérience Daybreaker?


Namasté et Ciao!

CONVERSATION

0 commentaires:

Publier un commentaire

Commentez avec respect- svp.
Please comment with respect

Back
to top